add share buttons

Alfred Quénum sur l’éducation des enfants: « Nous ne pouvons pas être à la place des parents »

Read Time:1 Minute, 33 Second

Le Cem Hann fait sa mea culpa. C’est le moins que l’on puisse dire après le pardon émis ce matin par les élèves de cet établissement en recevant Mamadou Talla, ministre de l’Education nationale qui faisait sa tournée dans les établissements scolaires avec l’ouverture des classes. Les élèves de cet établissement ont regretté leur acte  qui a consisté à les voir déchirer leurs outils scolaires en piétinant dessus, en renversant les table-banc, en vandalisant les salles de classe pour manifester leur joie par rapport à la fermeture des classes. Portant à bout de bras des pancartes sur lesquels on pouvait ne lire « plus jamais ça ! », ces élèves, qui se sont repentis, continuent d’entretenir la pertinence question à savoir quel rôle l’école devrait jouer dans leur éducation. Cette école devrait se limiter à les instruire sans se soucier de leur éducation ? Alfred Quénum, Coordonnateur de l’institut Sainte Mariste Post Bac de trancher le débat en rejetant la charge de l’éducation des enfants sur les parents en laissant entendre que l’école étant « incapable » de remplir ce rôle. « Aujourd’hui, nous ne pouvons pas être à la place des parents. Nous sommes là pour accompagner les parents dans les projets qu’ils ont avec leurs enfants, les aider à être dans le calme, leur donner un enseignement de qualité, leur permettre d’être épanoui dans leur formation », confie Alfred Quénum, Coordonnateur de l’institut Sainte Mariste Post Bac qui s’exprimait samedi dernier en marge de la rencontre avec les parents. « Une faute avouée est à moitié pardon. Mais ils sont totalement pardonnés », soutient le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla qui affiche la volonté du gouvernement de travailler avec les syndicalistes pour une année scolaire apaisée.

Ousseynou GAYE

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post NADJIE AVEC BABYLAS NDIAYE : «La gratuité des festivals au Sénégal «tue» le business du showbiz»
Next post Prison de Mbacké : ” 58 détenus logés dans un dortoir de 3 mètres carrés “