Affaire Sweet Beauté : Ce que le juge impose à la propriétaire du salon

Read Time:30 Second

’Observateur, Les Échos et Libération détaillent les minutes de l’audition de la propriétaire du salon de massage Sweet Beauté.

Le juge du 8e cabinet, Mamadou Seck, a imposé le silence à Ndèye Khady Ndiaye, lui interdisant de ne plus parler publiquement de l’affaire Adji Sarr-Sonko. Du moins jusqu’à la fin de l’instruction.

Le magistrat instructeur lui a aussi interdit d’exercer toute activité liée au salon de beauté et de massage.

Le juge lui a également ordonné de venir signer chaque vendredi au registre du juge d’instruction pour confirmer sa présence sur le territoire national.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Antoine Diome sur les manifs : « Force restera à la loi »
Next post Comment Ousmane Sonko a été piégé avant d’être kidnappé (Par Xalaat Tv)