Affaire des passeports diplomatiques : Qui est El Hadji Diadji Condé, le présumé cerveau ?

Né en 1956 à Kédougou, Condé est peint comme un homme belliqueux, têtu.
D’après les témoignages recueillis par L’Observateur, il n’a pas une bonne réputation dans son quartier.
« Il ne s’entend avec personne, il est banni par tous », témoignent en chœur ses voisins qui soutiennent ne pas être surpris par son arrestation.
Réputé être un grand bagarreur, il n’hésitait pas à se battre dans les boîtes de nuit pour de l’argent ou des histoires de femmes.
Diadji, qui a arrêté ses études en classe de CM1 à l’école Bakary Dansokho de Kédougou, a toujours nourri l’ambition d’être riche.
Il s’était alors lancé dans le transport, puis dans l’immobilier en devenant courtier.
C’est vers les années 90 qu’il s’est lancé dans le business du voyage. Divorcé, il est aussi un ancien footballeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Cité Mixta : Après une virée nocturne, la commerçante vole 3 millions à son copain
Next post Business de passeports à l’Assemblée: les révélations de Pape Diop