add share buttons
June 19, 2021

Affaire des fonds commun : Les travailleurs de la justice poursuivent la lutte

Les travailleurs delà justice réclament les fonds communs et observent des arrêts de travail. Vendredi, ils en ont informé le bâtonnier et les juges qui sont solidaires à leur lutte.

Ça ne marche plus comme il se doit dans le système judiciaire. Les travailleurs du secteur observent des arrêts de travail depuis l’avant-veille de la fête de Korité. Vendredi, toutes les audiences sont renvoyées dans les 3 juridictions du palais de Justice de Pikine/Guédiawaye. Les juges, informés du calvaire que vivent les travailleurs et de la nébuleuse entretenue par le comité de gestion, se sont indignés et ont compris la démarche des travailleurs de la justice. Des agents même attachés à leur cabinet ont été autorisés à rentrer chez eux, selon des travailleurs.  Les mêmes sources informent que le bâtonnat est également saisi. Il promet d’informer, sans délai, le Garde des Sceaux pour un règlement express de cette situation on ne peut plus inqualifiable. “Seule la vérité  triomphera, quel que soit le temps que cela prendra”.

Il faut noter que des arrêts de travail de ce genre ont été observés au tribunal de Pikine/Guédieuwaye et au palais de Justice de Dakar. Suffisant pour que l’Union nationale des travailleurs de la justice (UNTJ), dans un communiqué rendu public, dénonce la situation difficile dans laquelle se trouve l’ensemble des travailleurs de la justice à cause de cette rétention arbitraire des fonds communs. “Eu égard au retard désormais récurrent et inexplicable du paiement des fonds communs, vu l’inertie des autorités face à nos difficultés, l’UNTJ a appelé tous les travailleurs de la justice, sans distinction d’appartenance syndicale, à un arrêt de travail dans toutes les juridictions et services centraux du pays. L’idée étant d’exiger le paiement sans délai des fonds communs dus aux travailleurs des Greffes’’, lit-on. 

LeMandat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post 160 millions pour la libération de Lamine Diack : Le ministre Oumar Gueye dément
Next post Meurtre de Lotaly aux Hlm Grd Yoff: Le communiqué de la jeunesse congolaise au Sénégal