50 mille francs d’indemnité à près de 15 000 chefs de village : La coûteuse opération de séduction de Macky Sall

« Nous avons décidé, à partir de juillet, d’accorder une indemnité de 50 mille francs CFA aux chefs de village. Je salue leur tâche importante dans l’accompagnement des autorités dans plusieurs domaines », a déclaré, ce mardi, le président de la République, Macky Sall en tournée dans le nord du pays. D’après lui, il s’agit, par cette décision de corriger une injustice.
« Cette indemnité n’est que justice », clame-t-il tout euphorique, puisque « les délégués de quartier des communes bénéficient déjà d’une indemnité mensuelle », justifie Macky Sall dans une démarche totalement enjôleuse.
Pour une opération de séduction aux soubassements purement électoralistes, ce beau geste du présent de Macky Sall en direction des chef de village est cher payé car très coûteux, du reste, pour les finances publiques.
C’est à croire que dans la chaleur des bains de foule, le leader de la mouvance présidentielle, sans doute ragaillardi par la forte mobilisation des populations du Fouta, n’a sûrement pas fait la corrélation arithmétique entre le nombre trop important de bénéficiaires et l’enveloppe budgétaire colossale que cela va nécessiter.
Et il suffit de jeter un coup d’œil sur le dernier recensement des villages du Sénégal pour se rendre compte de l’immense budget qui sera alloué à l’indemnisation des chefs de village. D’après ce recensement de 2013, le Sénégal compte pas moins de 14 958 villages (chiffre qui a sûrement évolué) soit 14 958 chefs de village bénéficiaires.
Ainsi, en langage mathématique, 747?900?000 francs Cfa seront mensuellement payés à 14958 chefs de village à partir du mois de juillet. Étaler sur une année, la somme avoisine les 9 milliards de francs Cfa soit plus que le budget du haut conseil des collectivités territoriales (Hcct).
L’argentier de l’État, Abdoulaye Daouda Diallo a sûrement dû sursauter après une telle annonce, lui qui ressent en premier, depuis le début de la pandémie de Covid-19, les tensions auxquelles sont confrontées les caisses de l’État, lequel a récemment contracté un eurobond de 508 milliards rien que pour éponger une partie de sa dette. On se demande donc d’où ADD tirera-t-il ces fonds pour financer cette nouvelle dépense ?
Il convient, cependant de rappeler que le même Macky Sall, dans une posture de président nouvellement élu en 2012 et attachant une attention particulière à la restitution des biens de l’État, avait sillonné les villages du Sénégal pour récupérer les pick up Hover que Wade avait donné aux chefs de village.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Attaque de sa maison paternelle à Ndouloumadji : Macky Sall réagit
Next post Meurtre de Lotaly Mollet : L’Etat remet 10 millions Cfa à la famille