3e vague de Covid-19 : Le Cnge demande aux populations de fêter la Tabaski chez soi, pour limiter les déplacements

Après les mesures édictées par le président de la République hier, c’est au tour du Comité national de gestion des épidémies (Cnge) de faire des recommandations allant dans le sens de limiter les dégâts de la 3e vague du coronavirus.
 «Comme vous le constatez, le monde et plus particulièrement l’Afrique connait une forte augmentation du nombre de cas de contamination à la Covid-19. De nombreux variants circulent. La crise sanitaire persiste. Au Sénégal, depuis plus de cinq semaines, nous enregistrons une hausse importante du nombre de cas de Covid-19. Les chiffres de ces derniers jours montrent que le virus circule rapidement», a d’emblée déclaré le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf, au sortir de la réunion du Cnge en vue d’évaluer la situation épidémiologique relative à la pandémie de Covid-19, tenue ce jeudi 15 juillet audit ministère.
Avant de poursuivre : «Après avoir bien évalué les risques sanitaires, économiques et sociaux de cette forte augmentation du nombre de cas positifs, le Cnge recommande le renforcement de la situation épidémiologique, notamment la poursuite et l’intensification de la surveillance des variants, le renforcement du système de dépistage pour détecter plus tôt les cas de Covid sévères et la limitation des rassemblements et des déplacements.»
Abdoulaye Diouf Sarr d’inviter ainsi les populations à fêter la Tabaski chez soi, pour freiner la transmission rapide du virus.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Le communiqué du Conseil des ministres de ce mercredi 14 juillet 2021
Next post Nettoiement / Grève des concessionnaires: Vers une Tabaski dans l’insalubrité