add share buttons
June 23, 2021

2/3 des 650 milliards de dollars de DTS: Ce que Macky demande au G20

Une quinzaine de dirigeants africains, dont le chef de l’Etat sénégalais, sont actuellement en France pour les besoins du sommet sur le financement des économies africaines. Le président Macky Sall, qui a fait son discours d’ouverture, a lancé un appel aux pays du G20.

«Je lance un appel aux pays du G20, qui recevront plus de 2/3 des nouvelles allocations de DTS, afin qu’ils réallouent leurs quotas en appui aux efforts de relance des pays africains, sous forme de dons, de prêts concessionnels et semi-concessionnels à longue maturité », a indiqué le chef de l’Etat lors du sommet. Des ressources que les Etats africains comptent investir dans la relace de leurs économies mises à mal par la Covid.

Les Droits de tirage spéciaux (DTS), créés en 1969 par le Fmi, sont estimés à 650 milliards de dollars américains dont 34 milliards de dollars seulement sont alloués à l’Afrique.  Aujourd’hui, les pays africains, avec la France, veulent que les pays développés, qui étiennent les 2/3 de ces 650 milliards de dollars, leur cèdent leur quota.

Pour le président Macky Sall, l’Afrique a surtout besoin d’une réforme de la gouvernance économique et financière mondiale, avec des mécanismes innovants, nous permettant aux pays africains surtout, d’accéder aux marchés de capitaux à des coûts soutenables et selon des maturités adaptées aux actifs à financer.

«C’est une nécessité vitale pour nos économies. Autrement, tous les efforts d’émergence resteront vains. Ce sommet sera une réussite s’il parvient à établir et porter une dynamique novatrice à trois niveaux : un, la réforme ; deux, un nouvel état d’esprit de partenariat ; et trois, de nouveaux paradigmes pour un New Deal, à défaut d’un Plan Marshal pour l’Afrique. », di-til.

iGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post MANAR SALL (DG PETROSEN AVAL) AGRESSE LE SP ADJOINT DU COSPETROGAZ
Next post Macron accueille un sommet sur le financement de la reprise post-pandémique en Afrique