Tariq Ramadan: «C’est pas le calme au Sénégal qui est en jeu, mais… »

Tarique Ramadan aussi a donné le fruit de sa réflexion sur l’affaire Sonko et les manifestations. Pour lui, c’ets la France qui est derrière.

«La France est historiquement une habituée de l’élimination juridique, médiatique et même parfois physique des personnalités politiques qui la gênent. On sait ce qu’il est advenu de certains leaders, de Lumumba à Ben Barka, ou à Sankara…

Voilà que le Sénégal, bon élève et aux ordres, suit les traces de son ancien et continuel colonisateur. Ce n’est pas le calme au Sénégal qui est en jeu, c’est surtout les intérêts de l’Etat français ou de PDG de multinationales, comme Bolloré, qui sont à risques.

Les quelques mots de Sonko lèvent le voile sur la force de sa pensée et le danger de son propos. Le reste, c’est de la mise en scène pour l’écarter… ou peut-être pire.»

Related posts

Leave a Comment