MANQUE CRIARD DE MATERIELS MEDICAUX : La matrone de Dassilame Pakao lance son cri de cœur

«J’ai le cœur meurtrie de voir des femmes souffrir atrocement en donnant la vie ou d’avorter à moins de trois mois de grossesse, par faute de matériels médicaux, de route praticable et surtout par manque d’ambulance pour transporter les cas d’urgence» ce cri de cœur émane de la matrone de la case de santé de Dassilamé Pakao village situé à six kilomètre de la commune de Sakar dans la ville de Sédhiou. Destignée comme la « badiénou gokh » (assistante de femme enceinte) dudit village, Binta Daffé a reçu une…

Read More