Suppression du poste de Pm : Des députés de l’Apr préparent une fronde

Un vent de rébellion souffle à l’Assemblée nationale. La fronde est portée par une trentaine de députés de l’Alliance pour la République (APR), voire de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), qui veulent faire échouer le projet de loi portant suppression du poste de Premier ministre.

Selon le quotidien L’AS, ils motivent leur décision par le fait que le député risque d’être dépouillé de son essence si la loi est votée. Ils protestent aussi contre la mise à l’écart de tous les responsables de la première heure de l’Apr, tant au Cabinet du Président que dans le gouvernement.

Les « rebelles », qui tiennent des réunions secrètes, veulent agir avec efficacité. En procédant à un vote-sanction, ils sont sûrs que le taux de 3/5 requis pour la modification constitutionnelle ne sera pas atteint. Pour preuve, sur les 129 députés de BBY, seuls 88 députés étaient présents au Palais. Ce qui laisse croire aux frondeurs que la loi ne passera pas.

Avec Seneweb

Related posts

Leave a Comment