Suppositoires, sirops… : Le juteux business des fesses, seins et hanches

Les beautés génétiquement modifiées prennent de l’ampleur chez les femmes sénégalaises.

En effet, ces dernières se refont certaines parties du corps pour se faire plus belle. Cela au détriment de leur santé.

L’Observateur a consacré un dossier sur le sujet qui se révèle être un business lucratif.

Les femmes utilisent des produits tels que des suppositoires, des sirops, huiles ou encore crèmes pour faire gonfler leurs fesses, hanches et seins.

Une opportunité d’affaires que saisissent bien les commerçants sénégalais.

À Pikine Rue 10, une boutique spécialisée dans la vente de suppositoires spéciale rondeur écoule ses produits entre 5000 et 15 000 Fcfa, le pot de crème ou l’huile.

Ces produits viennent des pays du Maghreb. Le traitement fait effet au bout de 20 jours, explique la gérante de la boutique.

Parfois, le traitement dure seulement deux semaines. Quid des crèmes ? Il y a des produits « 3 en 1 » qui permettent d’augmenter le volume des fesses, hanches et seins.

Le produit est utilisé sans notice, ni posologie. Des dizaines de pots s’arrachent chaque jour à 5000 Fcfa.

Un tuyau dont se saisissent certains vendeurs pour se remplir les poches.

Et ils n’hésitent pas à vanter les bienfaits, les effets miraculeux de leurs produits et à garantir des résultats dans les plus brefs délais.

Seneweb

Related posts

Leave a Comment