Situation d’urgence : La communication des risques expliquée aux profanes

Expert en communication, Dr David S. Houeto, agrégé en promotion de la santé,plonge les non-initiés dans son univers en cette période de pandémie de Covid-19. Il explique que lorsqu’on parle de communication des risques en situation d’urgence, « on fait référence à l’échange d’informations, de conseils et d’opinions en temps réel entre des experts, ou des responsables et des personnes confrontées à un danger (soit une menace) pour leur suivie, leur santé ou leur bien-être économique ou social ».

Dr David, également consultant à l’Organisation mondiale de la santé (Oms), indique que « l’objectif ultime de cette communication est que toutes les personnes à risque soient en mesure de prendre des décisions en connaissance de cause pour atténuer les effets du danger (la menace), telle qu’une épidémie, et pour prendre des mesures de protection et de prévention ».

Il ajoute que la communication des risques utilise un mélange de stratégies et de tactiques de communication et d’engagement, y compris sans toutefois s’y limiter, les communications médiatiques, les médias sociaux, les campagnes de sensibilisation de masse, la promotion de la santé, l’engagement des parties prenantes, la mobilisation sociale et l’engagement communautaire ».

Dr David S. Houeto prend part, pour deux jours, à un atelier de formation des journalistes sur la communication des risques et l’engagement communautaire (Crec), ouvert ce mercredi à Dakar. La formation est organisée par l’Oms et le Service national de l’éducation et de l’information pour la santé (Sneips)en collaboration avecl’Association des journalistes en Santé, Population et Développement (Ajspd). 

Raymond Apéraw DIATTA

Related posts

Leave a Comment