« Si Ousmane Sonko avait accepté de déférer à la convocation… »

Adji Mbergane Kanouté s’est exprimée sur l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr qui continue de faire parler au Sénégal.

La députée de la mouvance présidentielle a fait savoir que si le leader de Pastef qui est accusé de viols, avait déféré à la convocation, il n’allait pas être poursuivi. Selon elle, la convocation était juste pour une manière de l’entendre et non de l’emprisonner car son immunité parlementaire n’avait pas été levée en cette période là.

Pour rappel, Sonko avait refusé de déférer à la convocation de la gendarmerie, demandant la levée de son immunité parlementaire. Cette dernière a finalement été levée, ce vendredi, à l’Assemblée Nationale.

Related posts

Leave a Comment