Sénégal: 2015 enfants ont été extraits de la rue selon Amnesty International

Dans son rapport de 2020 Amnesty International est revenu sur le droit des enfants au Sénégal plus précisément sur le traitement des enfants de la rue. Le rapport a rappelé les actes de maltraitances vécus par les enfants.

« Un projet de loi visant à réglementer les écoles coraniques n’avait toujours pas été approuvé par le Parlement. Douze élèves de ces établissements auraient été soumis à des actes de torture et à d’autres mauvais traitements par leurs enseignants. En février, un garçon de 13 ans a été battu à mort par son professeur dans la ville de Louga. En mars, la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar a condamné un maître d’école coranique à 10 ans d’emprisonnement pour « voies de fait et coups et blessures sur une personne de moins de 13 ans » et un autre membre du personnel à cinq ans d’emprisonnement pour non-assistance à personne en danger. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les autorités ont annoncé avoir extrait 2 015 enfants de la rue : elles en ont rendu 1 424 à leur famille et ont placé les autres dans des centres d’accueil publics »

Related posts

Leave a Comment