Présidentielle en Guinée : tensions dans l’attente des résultats officiels

Alors que les résultats officiels du scrutin présidentiel du 18 octobre ne sont pas encore connus, plusieurs quartiers de Conakry ont été le théâtre d’affrontements, lundi, après que Cellou Dalein Diallo a revendiqué la victoire. La Cedeao, l’UA et l’ONU, qui jugent « regrettable » cette proclamation anticipée, appellent au calme et à la retenue.

La journée de vote de dimanche avait été calme, aucun incident majeur n’ayant été répertorié. Mais lundi, la tension est montée d’un cran, à Conakry, alors que les résultats officiels du premier tour de la présidentielle n’étaient toujours pas connus. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a en effet 72 heures, à compter de la réception du dernier procès-verbal de résultat, pour les proclamer.

Jeuneafrique.com

Related posts

Leave a Comment