Pétrole sénégalais : Un accord signé entre Far et Woodside

Woodside semble bien parti pour acquérir les 15% de Far Limited dans le projet d’exploitation du pétrole sénégalais dans les blocs de Rufisque offshore, Sangomar offshore et Sangomar offshore profond (Rssd). Dans un communiqué du 20 janvier publié sur son site, Far indique avoir signé un accord de vente avec Woodside dans les mêmes conditions que celui entre Far et la société indienne ONGC Videsh Vankoreft Pte Ltd.

« Les actionnaires de FAR devraient envisager d’autoriser l’accord avec Woodside lors de leur réunion prévue le 18 février 2021 », indique la note.

Ce qui veut dire que l’offre d’achat de Remous, un fonds d’investissement, n’est pas loin de tomber à l’eau. En effet, en novembre 2020, Far avait indiqué avoir conclu un accord de vente de ses actions avec ONGC Videsh Vankoreft Pte Ltd, une société indienne. Mais Woodside avait exercé son droit de préemption. Ce qui bloquait la porte aux Indiens.

Alors que la voie semblait dégager pour Woodside, le fonds d’investissement Remous fait son entrée avec l’intention d’acquérir la totalité des actions de Far. Les discussions devaient donc être engagées sur la base d’une proposition non contraignante, à condition que l’Assemblée générale des actionnaires de Far, prévue initialement le 21 décembre 2020 soit reportée.

L’Assemblée a donc été repoussée au 18 février. D’ici là, Remous devra se montrer plus intéressé en faisant une proposition contraignante qui sera soumise aux actionnaires de Far. A défaut, l’accord de vente avec Woodside sera certainement validé. Ce qui permettrait aux Australiens d’avoir 82% du projet Rssd contre 18% pour l’Etat du Sénégal, qui a acquis 8% supplémentaires en 2020, en plus des 10% obtenus au début.

Seneweb

Related posts

Leave a Comment