FIN DE L’ÉTAT D’URGENCE : AUJOURD’HUI, C’EST LA FÊTE !

La fin de l’état de catastrophe sanitaire à minuit ce vendredi, 19 mars, est diversement appréciée. Si certains tremblent de peur compte tenu des risques encourus, d’autres applaudissent. Parmi ceux qui approuvent la levée des restrictions, il y a les artistes dont les activités étaient à l’arrêt depuis l’instauration de la mesure visant à interrompre la chaîne de transmission.

Avant que l’étau ne se desserre, la circulation des personnes et des biens entre 21 et 05 heures du matin, (pour le couvre-feu), des manifestations et des rassemblements sur la voie publique, de toute réunion publique, de toute réunion privée telle que les baptêmes, les mariages, les réceptions et les manifestations religieuses, étaient interdits. Ainsi que tout rassemblement dans les lieux recevant du public notamment dans les hôtels, les salles de spectacle, les dancings, les bars, les cafés, les salons de thé, les plages, les terrains et salles dédiés au sport.

La fin de l’état de catastrophe sanitaire à minuit ce vendredi, 19 mars, est diversement appréciée. Si certains tremblent de peur compte tenu des risques encourus, d’autres applaudissent. Parmi ceux qui approuvent la levée des restrictions, il y a les artistes dont les activités étaient à l’arrêt depuis l’instauration de la mesure visant à interrompre la chaîne de transmission.

Avant que l’étau ne se desserre, la circulation des personnes et des biens entre 21 et 05 heures du matin, (pour le couvre-feu), des manifestations et des rassemblements sur la voie publique, de toute réunion publique, de toute réunion privée telle que les baptêmes, les mariages, les réceptions et les manifestations religieuses, étaient interdits. Ainsi que tout rassemblement dans les lieux recevant du public notamment dans les hôtels, les salles de spectacle, les dancings, les bars, les cafés, les salons de thé, les plages, les terrains et salles dédiés au sport.

Related posts

Leave a Comment