Dossier Adji Sarr – Sonko: Pourquoi le Juge Mamadou Seck a lâché le dossier

Le dossier de viol présumé, dans lequel est accusé Ousmane Sonko, est passé du Juge Mamadou Seck au Juge Samba Sall. Selon Le Quotidien, Mamadou Seck a fini par lâcher lui-même la patate chaude du dossier du viol. Le juge du 8ème cabinet parle de «convenances personnelles» et de craintes pour sa famille

Le juge d’instruction du 8ème cabinet, qui devait auditionner Ousmane Sonko, s’est retiré du dossier. Mamadou Seck a informé le procureur de la République de sa décision en invoquant les disposițions de l’article 71 du Code de procédure pénale.

Il parle de «convenances personnelles, notamment les graves accusations non fondées et injustifiées portées» contre sa personne «relativement au traitement du dossier». Une allusion aux propos du leader de Pastef qui, lors de sa conférence de presse, l’a qualifié de juge «réputé faible et non indépendant».

Les avocats de Sonko avaient saisi la Cour d’appel pour le récuser. Le Quotidien renseigne aussi, qu’après les attaques de l’opposant contre Mamadou Seck, ce dernier s’en était ouvert à ses supérieurs qui ont mis à sa disposition une garde rapprochée.

Le magistrat instructeur a aussi évoqué des raisons familiales: «Ma première épouse étant d’ethnie diola et originaire de Ziguinchor, je suis habité par la crainte de faillir dans le traitement objectif du dossier, conformément à mon serment», a-t-il ajouté. 

Related posts

Leave a Comment