Covid-19 : quelques 20 mille EPI acquis ce mercredi pour le personnel médical

Saluant l’engagement et le professionnalisme du personnel soignant dans la guerre contre le Covid-19 au Sénégal, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a indiqué mercredi soir sur la SenTv que l’Etat a investi énormément dans les équipements de protection individuelle (Epi) médical  qui, l’a-t-il précisé, ne sont pas réutilisables.

«C’est du jetable. On ne le met qu’une seule fois, après on le met à la poubelle», a précisé Abdoulaye Diouf Sarr dans l’émission «Face à Pape». Or, dira-t-il, pour traiter un malade, il faut à l’infirmière ou au médecin 40 Epi.

«Il est important qu’on explique cela aux Sénégalais. A chaque fois qu’on entre en contact avec un malade pour lui donner ses médicaments, on change d’équipement, et ce, jusqu’à ce qu’il soit totalement déclaré guéri. C’est pourquoi,il nous en faut de manière très importante, dansune perspective de renouvellement de stock en permanence tant que la maladie est là. C’est quelque chose queles Sénégalais doivent savoir et de s’en rendre compte. Le Sénégal a énormément investi en Epi. D’ailleurs, je viens de recevoir tout de suite quelques 20 mille Epi achetés en Chine et le travail va continuer dans le cadre d’une commission chargée de gérer les stocks de matériels nécessaires à la prise en charge des patients testés positifs au Covid-19», a informé le ministre Diouf Sarr.

Raymond Apéraw DIATTA

Related posts

Leave a Comment