Covid-19 : l’Etat continuera de veiller à l’application des mesures de contingentement

 «Nous devons désormais apprendre à vivre en présence du virus, en adaptant nos comportements individuels et collectifs à l’évolution de la pandémie», a déclaré lundi soir le président de la République, Macky Sall pour qui, dans cette nouvelle phase qui va durer au moins trois à quatre mois la responsabilité de chacune et de chacun est engagée.

10 millions de masques aux écoles, lieux de culte, marchés…

Le concernant, le Gouvernement veillera particulièrement à ce que la fréquentation des lieux de culte, des établissements scolaires et autres espaces publics, des marchés, et autres commerces, y compris les restaurants, obéisse strictement aux mesures de distanciation physique et aux gestes barrière ; notamment le port obligatoire du masque et le lavage des mains, a assuré Macky Sall. 

«Partout, le respect de ces conditions est essentiel pour éviter des risques de contamination. Le Gouvernement y veillera de près et prendra, le cas échéant, toutes les mesures appropriées afin de prévenir la propagation du virus», a-t-il insisté.Déjà, dira-t-il, 10 millions de masques ont été produits localement. Ils seront distribués dans les écoles, les lieux de culte, les marchés et les transports publics.

Les paysans peuvent regagner les champs

 D’après le chef de l’Etat, il ressort des analyses et évaluations minutieuses d’une équipe pluridisciplinaire d’éminents experts nationaux que dans le meilleur, des cas, c’est-à-dire si nous continuons d’appliquer les mesures édictées, le Covid-19 continuera encore de circuler dans le pays jusqu’au mois d’août, voire septembre.

D’où selon lui, il nous faut adapter la stratégie nationale, de façon à mener des activités essentielles et faire vivrel’économie du pays, en veillant à la préservation de la santé des communautés. «Ensemble, chacun jouant pleinement son rôle, nous réussirons le pari de redynamisation progressive de la vie nationale. Dans le même esprit, avec l’hivernage qui s’annonce, j’ai demandé au Gouvernement de prévoir les assouplissements nécessaires au transport public, afin de permettre aux travailleurs agricoles de rejoindre leurs localités», a fait savoir le président de la République.

Raymond Apéraw DIATTA 

Related posts

Leave a Comment