COVID 19 : La ligue islamique mondiale s’implique dans la lutte

L’appel à la solidarité faite par le Chef de l’Etat Macky Sall pour vaincre la Covid 19, n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Beaucoup d’organismes internationaux présents au Sénégal ont répondu favorable à cette élan de solidarité, la Ligue islamique mondiale (LIM) n’est pas reste.

Elle a fait un don d’urgence, d’une grande importance, pour apporter sa contribution à la lutte contre la pandémie. Le  don est composé de douze lits de réanimation, de douze moniteurs multiparamétriques, douze oxymétries de pouls portatif, douze extracteurs d’oxygène et de mille masques à haute concentration. Ce pour prendre en charge 12 malades atteints de la Covid 19.

Pour le Directeur du bureau de la Ligue Islamique Mondiale au Sénégal Mahmoud Omar Fallatah a indiqué que le Secrétaire Général de la Ligue Islamique Mondiale, Son Excellence, Docteur Mouhamed Abdoul Karim Al Issa, en plus de répondre favorablement à l’appel du Chef de l’Etat du Sénégal, ce geste rentre dans la stratégie d’intervention en cas de calamités.

 En effet, explique-t-il, «la ligue a un programme de lutte contre les calamités comme, l’inondation, les incendies la sécheresse qui appauvris les familles, Et la pandémie Covid 19, vue le nombre de morts qu’elle a causé dans le monde entre dans cette lignée »

Pour rappel, la Ligue islamique mondiale (LIM) est présente au Sénégal depuis plus de 40 ans, elle ne fait, pas que prêcher le bien dans le monde. Elle agit et va même au-delà de la promotion de l’islam et l’appui aux institutions de l’enseignement et à la construction de mosquées.  

A cet effet,  elle a apporté son aide aux couches vulnérables à travers différents projets sociaux, éducatifs, culturels et sanitaires. Outre la réalisation de puits et de forages en zone rurale, elle a crée deux centres de santé, l’un à Thiès et l’autre à Kaolack et une école d’enseignement général à Dakar, précisément à Guédiawaye.

En outre, la ligue est intervenue au Sénégal par différentes activités ces dernières années pour alléger les souffrances des personnes nécessiteuses. Parmi ces interventions, on note dans le domaine de la santé, l’organisation de camps d’opération de la cataracte à Mbacké dans la région de Diourbel en 2017, au Centre hospitalier national de Pikine en 2018 et au Centre médico-social de l’Ipres en 2019 à Dakar. Au total, 900 personnes ont pu être opérées gratuitement et plus de 2000 personnes consultées, sans frais payés.

À cela s’ajoute que la Ligue a organisé un programme d’opération du cathétérisme cardiaque au Centre national universitaire de Fann (Cuomo) pour 23 enfants avec des médecins cardiologues venus d’Arabie Saoudite en collaboration avec leurs collègues du Sénégal en 2019.

Auparavant, la ligue avait doté ses centres de santé de Thiès et de Kaolack de matériels médicaux de derniers cris, durant la visite de son Secrétaire général mondial du 30 juillet 2019 au Sénégal.

Quid du domaine social ? La Ligue islamique mondiale ne sera pas en reste puisqu’elle souligne avoir mis en place un programme de prise en charge d’orphelins, de veuves, de personnes handicapées. Ledit programme compte à ce jour 1352 orphelins qui perçoivent, chacun, une allocation tous les trois mois.

S’agissant des secours d’urgence, la ligue indique avoir réalisé ces dernières années plusieurs interventions à la suite d’inondations, de période de soudure, d’incendies dans les régions de Fatick, Kaolack, Kaffrine, Diourbel, Kolda, Matam et à Dakar. Aussi, a-t-elle souvent volé au secours des nécessiteux à l’occasion du mois béni du Ramadan, de la Tabaski en distribuant des denrées alimentaires. 

Abenatv

Related posts

Leave a Comment