Balisage de la brèche de Saint-Louis : « Macky Sall n’avait pas approuvé le démarrage des travaux » (ADM)

Dans le but de permettre l’écoulement des eaux d’inondations qui menaçaient la ville de Saint-Louis, Maître Abdoulaye Wade avait ouvert une brèche en octobre 2008 qui a causé d’énormes dégâts (la disparition de villages, les décès de pêcheurs).
Pour remédier à ce problème, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Alioune Ndoye, a signé, le mardi 22 septembre 2020, le contrat de dragage et balisage de la brèche de Saint-Louis avec la société chinoise « China harbour ingenierie » sans attendre la fin des études de l’ADM.
Selon Cheikh Issa Sall joint par téléphone par Source A, Aliou Ndoye a signé ce contrat de manière hâtive pensant bien faire. Il affirme que « tout le monde n’était pas d’accord et que la meilleure solution était la position de son excellence le président de la République Macky Sall », qui était de faire des études approfondies. Maintenant, les travaux sont suspendus par les autorités car les études de l’ADM sont nécessaires pour l’achèvement du balisage et le dragage de la brèche.
A cause du bâclage des travaux, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Aliou Ndoye accuse la société chinoise « China harbour ingenierie » de n’avoir pas respecté ses engagements concernant les travaux de dragage et de balisage de la brèche de Saint-Louis. Selon toujours Source A, le département d’Aliou Ndoye a plutôt failli à sa mission de bien se charger du cheminement des travaux.
Toutefois, Cheikh Issa Sall confirme qu’il faudra attendre les propositions de l’ADM pour un meilleur balisage et un meilleur dragage afin d’arrêter l’élargissement de la brèche pour sécuriser les pécheurs et même à terme, couvrir les villages qui ont étaient pe

Related posts

Leave a Comment