AU MALI IBK, REPART POUR UN SECOND MANDAT

A l’issue d’une présidentielle entachée de soupçons de fraudes, Ibrahim Boubacar Keita a été réélu à la tête du Mali, dimanche 12 août, avec 67,17 % des voix selon les résultats officiels. Durant son nouveau mandat, il aura fort à faire pour redresser un pays divisé et fragilisé par la menace des djihadistes. A 73 ans, le président sortant du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, se disait confiant et serein à la veille du second tour de la présidentielle, organisé dimanche 12 août. Une intuition qui s’est avérée payante. Parti grand favori de l’élection, il a été réélu pour un second mandat avec 67,17 % des voix au second tour face au candidat de l’opposition Soumaïla Cissé (32,83 %), selon des résultats officiels complets qui devront encore être validés par la cour constitutionnelle.
Source : La CROIX

Related posts

Leave a Comment