add share buttons

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME : Les sages-femmes dévoilent les bienfaits de l’accouchement humanisé

 «Offrir des soins maternels et néonatals respectueux et de qualité : Une réponse aux violence basées sur le genre ». C’est le thème développé, par l’Association des sages-femmes  d’Etat du Sénégal (Ansfes), à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la femme. En partenariat    avec l’Agence internationale de coopération Japonaise (Jica),  l’Ansfes a organisé, ce 8 mars, un atelier de renforcement des compétences de leurs membres sur les soins maternels et néonatals. Un moment, d’échanger et de faire le point sur les bienfaits de l’accouchement humanisé. En effet pour la présidente de l’Ansfes, Bigué Bâ Mbodji, la plus grande violence faite à la femme est de  perdre la  vie en donnant la vie. C’est pourquoi, dit-elle « nous exprimons notre satisfaction à la mise en œuvre du projet de renforcement des soins de santé maternelle et néonatale PRESSMN dans certains des structures sanitaires, car l’accouchement humanisé permet de réduire de manière drastique la mortalité maternelle et néonatale » En effet, explique Mme Mbodji « l’accouchement humanisé est un ensemble de conditions qui permettent à la femme d’être à l’ais et de vivre l’accouchement comme un événement heureux. Pour ce faire l’accouchement  humanisé doit se dérouler dans un environnement calme et tranquille, une ambiance dans laquelle la femme est soutenue par le personnel de santé et les accompagnements de son choix. Ce, en vue de donner plus de sérénité, d’intimité et de sécurité durant l’accouchement ». Toutefois, la présidente des sages-femmes d’Etat invite, les autorités compétentes à augmenter le nombre de recrutement des sages-femmes. « Il y’a un manque, criard de sages-femmes dans les structures sanitaires, alors qu’en réalité, il existe beaucoup de professionnels du secteur qui sont en chômage, aussi pour réduire la mortalité maternelle, il est opportun de les  recruter » conclut-elle.

Paule Kadja TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils