PROMOTION DE L’EDUCATION ENVIRONNEMENTALE : Le mouvement «Biodiversity for school» offre une nouvelle perspective

L’éducation environnement  constitue un moyen de lutte efficace contre la pauvreté des jeunes et de préservation de la nature. Selon la directrice exécutive du mouvement «biodiversity for peace » Fatimatou Ndiaye, qui a procédé, ce lundi, au lancement dudit projet à Dakar, son initiative compte bâtir un modèle de gestion contribuant à la promotion d’une nouvelle offre éducative prenant en compte la transversalité des questions liées à l’environnement et au développement durable, a déclaré lundi.

D’après elle, ce projet qui a été conçu pour les élèves sera porté par eux même pour le rendre pérenne.  «Ce sont les élèves qui vont porter ce projet avec une approche participative », déclare la directrice exécutive. Fatimatou Ndiaye a aussi souligné que le projet est axé sur la promotion de la non-violence, du mieux-vivre ensemble et des emplois verts en faveur de la jeunesse par des actions d’éducation environnementale. 

Elle a fait savoir que la phase test se fera au lycée de Bambey qui a attribué près de 800 m2 pour créer des espèces de biodiversité avec des plants comestibles dans le but d’améliorer les relations sociales, la responsabilité individuelle et collective. 

D’autres lycées sont également ciblés pour une durée de 12 ans, en vue de former 1000 relais qui vont descendre sur le terrain et démultiplier dans les quartiers et maisons, ce projet de préservation de l’environnement, a-t-elle ajouté. 

 «Nous allons échanger avec les communautés pour qu’elles adhèrent et s’approprient le projet. Nous voulons conjuguer ensemble pour en faire une plateforme de partage et de discussions », dit-elle. Avant d’insister : « sur la nécessité de mettre en place un comité scientifique pour vérifier ce volet science dans toutes les actions menées». 

Paule Kadja TRAORE

Related posts

Leave a Comment