add share buttons

Délinquance et criminalité : La belle moisson de la police

Le Bureau des relations publiques de la police nationale vient de publier les statistiques de la délinquance et de la criminalité du mois d’octobre 2020. En fait, il a expliqué d’emblée que durant le mois d’octobre 2020, les services relevant de la Direction de la Sécurité Publique (DSP), de la Direction de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (DOCRTIS), de la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) et de la Direction de la Police de l’Air et des Frontières (DPAF) ont mené sur l’ensemble du territoire national des opérations de sécurisation. 
Lesquelles ont abouti à l’interpellation de quatre mille trois cent seize (4316) individus, pour diverses infractions, dont soixante-neuf (69) de nationalités étrangères. Ces interpellations sont réparties entre 377 individus appréhendés pour atteintes aux biens (vol, recel, abus de confiance, détournement, escroquerie…), 311 pour infractions au code des drogues, 325 pour atteintes aux personnes (homicides, accidents mortels, tentative de meurtre, coups et blessures volontaires, violences à ascendants, viol, attentat à la pudeur) 301 pour atteintes à la paix publique, 442 pour ivresse publique et manifeste et 1765 pour vérification d’identité.

187,264 kilogrammes, 2621 cornets et 1522 joints de chanvre indien et autres saisis
Dans un communiqué reçu, ce mercredi 11 novembre, ledit bureau a aussi indiqué que dans le cadre de la lutte contre le crime organisé, ces directions, ont procédé au démantèlement de plusieurs groupes criminels durant le mois d’octobre 2020. Elles ont saisi 187,264 kilogrammes, 2621 cornets et 1522 joints de chanvre indien ; 02,20 grammes et 59 boulettes de cocaïne, 36 pierres, 10 grammes de haschisch ; 34kg de vessie natatoire de thon obèse et 16 dents de cachalots d’un poids de 167 grammes.
Poursuivant la lutte contre le grand banditisme, lit-on dans le document, 09 bandes de malfaiteurs ont été démantelées dont, 03 pour confection et trafic de faux billets de banque, 04 pour trafic illégal de migrants, 02 pour association de malfaiteurs.

De plus, avance-t-il, le mois d’octobre a été marqué par quatre (04) cas d’atteinte à l’intégrité physique ayant entrainé mort d’homme.
Sur le plan de la sécurité routière, 3578 véhicules automobiles, 6540 motos et 45 calèches ont été immobilisés, 548 accidents de la circulation ont été constatés dont 327 matériels, 195 corporels et 26 mortels.
1537 migrants dont 29 convoyeurs déférés au parquet
Il s’y ajoute que l’examen de l’évolution de la criminalité permet de conclure à une tendance baissière depuis plusieurs mois avec un taux d’élucidation de plus de 99 % des crimes.
Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine, la mise en œuvre des opérations FRONTEX a permis l’interpellation de plus de 1537 migrants entre Soumbédioune, Bargny, Rufisque, Mbour et Saint Louis dont 29 convoyeurs déférés au parquet et la saisie de 06 pirogues, 10 moteurs, 3 GPS, 02 véhicules et du carburant.
« Parallèlement à ces actions, la Police nationale mène quotidiennement des opérations de lutte contre la pandémie du corona virus par la sensibilisation sur le respect des mesures barrières », fait-on noter dans le communiqué. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils