add share buttons

Covid-19/Aide alimentaire d’urgence : Le député Abdoulaye Mactar Diop préconise la criminalisation d’éventuels détournements des vivres

Sur Iradio, à l’instant, l’honorable député, Abdoulaye Mactar Diop, a suggéré à l’Etat de criminaliser d’éventuels détournements d’objectifs dans la distribution des vivres aux couches vulnérables, annoncée pour supporter l’état d’urgence décrété par le chef de l’Etat. 

Un appel que le parlementaire ne manquera sûrement pas d’adresser au chef de l’Etat ; lequel a saisi l’Assemblée nationale d’un projet de loi habilitant le Président de la République à prendre, pour une durée de trois mois, des mesures relevant du domaine de la loi, afin de faire face aux impératifs d’ordre budgétaire, économique, social, sanitaire et sécuritaire de la lutte contre le COVID-19.

Lors de son adresse à la Nation lundi sur la «guerre» engagée contre le Covid-19, le chef de l’Etat, Macky Sall a annoncé qu’une enveloppe de 50 milliards sera consacrée à l’achat de vivres pour l’aide alimentaire d’urgence. Il ainsi ordonné les forces de défense et de sécurité de se tenir prêtes en vue de l’exécution immédiate et stricte des mesures édictées sur l’étendue du territoire national.

Raymond Apéraw DIATTA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils