add share buttons

ALERTE : OFFENSIVE TURQUE EN SYRIE : DES ENFANTS TUES, DES MILLIERS DE PERSONNES JETÉS A LA RUE

La soudaine invasion turque de la Syrie a tué et mutilé des enfants, jeté à la rue des dizaines de milliers de personnes, et pourrait mener les troupes syriennes et turques vers un conflit ouvert.

Mais si nous agissons rapidement, nous pourrions avoir enfin l’opportunité de sauver la Syrie de sa lente agonie.

Les États-Unis ont déjà adopté des sanctions contre la Turquie, et le Canada et plusieurs pays européens — dont la France — ont immédiatement suspendu les nouvelles ventes d’armes à ce pays. Mais c’est encore insuffisant. Nous devons démultiplier la pression internationale sur la Turquie pour la forcer à quitter le champ de bataille et contraindre tous les acteurs à engager un processus de paix.

Les dirigeants européens se réunissent dans 24 heures et le Congrès américain dans la foulée. Faisons-nous entendre des États-Unis et de l’UE, avec un appel gigantesque les exhortant à combiner leurs initiatives pour cesser toute vente d’armes à la Turquie et peser de tout leur poids pour un processus de paix. Quand cet appel aura pris de l’ampleur, Avaaz publiera des sondage montrant que la majorité de citoyens soutiennent ces revendications, et publiera notre appel dans les plus grands médias en Europe et aux États-Unis.

Dites à l’Europe et aux États-Unis: tous avec le peuple syrien!

Le chemin vers la paix sera long pour la Syrie, mais nous DEVONS commencer quelque part. Cela n’arrivera pas tant que les pays européens et les États-Unis continueront à vendre des armes à la Turquie, et laisseront les troupes turques envahir leur voisin. Le Président Erdogan a besoin de ses relations diplomatiques et commerciales avec l’Europe et des États-Unis. Voilà pourquoi une réaction franche à cette offensive sanguinaire est indispensable!

Ce chaos a commencé avec la décision de Donald Trump de retirer ses troupes de Syrie, en trahissant les Kurdes qui avaient pourtant combattu l’État islamique. Après un énorme tollé, il a finalement décidé d’instaurer des sanctions — mais ce n’est pas suffisant.

Le Président turc aime à menacer l’Europe d’une invasion de réfugiés, mais cette tragédie nous oblige à être à la hauteur de l’Histoire. Appelons massivement l’UE et les États-Unis à cesser leurs ventes d’armes à la Turquie et à soutenir l’instauration d’un processus de paix à la place!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils