add share buttons

NIGERIA : une usine de fabrication de bébés découverte par la police

La police nigériane a fait une descente dans une usine de fabrication de bébés dans la ville de Lagos. Environ une vingtaine de jeunes femmes enceintes ont été libérées, rapporte The Guardian.

Selon le média nigérian, les jeunes femmes victimes de cette exploitation sont âgées de 15 à 28 ans. Elles auraient été enlevées et détenues « dans quatre endroits différents de la localité d’Ikotun ». Leurs bébés leur sont retirés et vendues à 300 000 ou 500 000 N, selon le sexe, indique The Guardian. Selon la police, en plus des jeunes femmes, quatre enfants ont été aussi libérés. Le média souligne aussi que certaines des femmes avaient conscience du fait que leur bébé allait être vendu. Toutefois, plusieurs d’entre elles, « ont été amenées à Lagos avec des promesses d’offre d’emploi, pour être ensuite transformées en usines de fabrication de bébés », rapporte la source.

De plus, « il a été établi que certaines des victimes avaient été enlevées de leur pays d’origine et emmenées dans des endroits où des hommes se relayaient pour les mettre enceinte », indique l’officier de police divisionnaire (OPH) Chike Ibe cité par le média en ligne. Malgré leur consentement de vendre leur enfant, plusieurs des femmes ont déclaré ne pas avoir reçu les fonds promis. Deux suspects ont été arrêtés sur place par la police et une troisième personne est activement recherchée .Une enquête a été ouverte pour tenter de démanteler le réseau

Abenatv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils