add share buttons

LUTTE CONTRE LA DRÉPANOCYTOSE : Drep-Afrique vers la création d’un centre de formation

Reçu, en audience par le Président Macky Sall, le 24 juin dernier Robert Hue,  Membre honoraire du Parlement français, Sénateur 2004-2017, Président-Fondateur de l’Association de lutte contre la drépanocytose, « Drep-Afrique » a annoncé le vœu de association de créer un centre international de formation portant sur la drépanocytose.

En effet, selon le communiquer qui nous est parvenu, Monsieur Hue a exposé au Président Sall les objectifs de l’association humanitaire, Drep-Afrique, visant à contribuer à faire reculer le fléau majeur de la drépanocytose en Afrique, maladie génétique la plus fréquente au monde. Il a rappelé que son Association inscrivait son action dans les nouvelles coopérations stratégiques d’égal à égal qui devraient se construire entre la France et les pays du continent africain, particulièrement en Afrique de l’Ouest, notamment avec les pays francophones.

Le communiqué indique que : Des projets concrets sont inscrits dans de nouveaux partenariats publics-privés avec la société civile. Ces projets présentés à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, en décembre dernier, ont également reçu le soutien de Monsieur Jean Yves Le Drian, Ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Le document  a rappelé que la drépanocytose touchait en Afrique entre 15 et 20 millions de personnes, particulièrement les enfants, presque autant que le VIH-SIDA.

Malgré le fait que cette maladie génétique, la plus fréquente au monde, soit reconnue comme priorité mondiale en matière de santé publique, elle reste méconnue, parfois oubliée.

Aussi, le communique renseigne que M. Hue a exposé les deux projets majeurs de l’Association :

– La création au Sénégal, d’un centre international de formation portant sur la drépanocytose, co-dirigé par des médecins africains et français ;

– L’accès en Afrique, pour un coût minime, au médicament (hydroxyurée) permettant de soulager les souffrances des malades et d’augmenter leur  espérance de vie.

Ces deux projets ont été retenus par le conseil scientifique de Drep-Afrique, composé de spécialistes parmi les plus éminents d’Afrique et de France, dont le Professeur Ibrahima DIAGNE, coordonnateur de la lutte contre la drépanocytose au Ministère de la Santé du Sénégal.

M. Hue a indiqué que le choix porté sur le Sénégal, grâce à son rayonnement, permettra une dynamique régionale et au-delà, dans la lutte contre le fléau de la drépanocytose.

Après avoir salué et félicité M. Hue pour son importante initiative humanitaire en faveur de personnes souffrant de la drépanocytose, le Président SALL l’a assuré de son soutien et de la disponibilité du gouvernement sénégalais à accompagner le projet pour sa concrétisation et la réalisation effective des objectifs de l’Association Drep-Afrique. A cet effet, il a donné les instructions nécessaires à services ses  compétents.

Abenatv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils