add share buttons

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT : Une randonnée pédestre pour réduire la pollution atmosphérique

La pollution de l’air est souvent causée par la présence dans l’atmosphère de substances toxiques, principalement produites par l’activité humaine au cours de ces dernières années. Ces gaz et produits chimiques génèrent une quantité de phénomènes et conséquences pour les écosystèmes et les êtres vivants qui peuplent notre planète. Ce constat a fini par pousser, les dirigeants du monde à encourager la pratique d’activités moins pollueuses comme la marche. Conscient de cela, le ministère de l’Environnement et du Développement Durable a organisé en prélude de la journée mondiale  l’Environnement  qui sera célébré le 11 juin prochain dans la ville de Guédiawaye, une randonnée pédestre. Cette activité, selon Abdou Karim Sall est une réponse au thème de l’édition de l’année 2019 de la journée mondiale de l’Environnement intitulé «Combattre pollution atmosphérique» avec le slogan «De nos choix de vie, dépend la qualité de l’air que nous respirons». Ainsi, le ministre en compagnie de ces collaborateurs et partenaires ont parcouru plus de 8 km. Pour Abdou Karim, la marche constitue l’un des meilleurs moyens de lutte contre la pollution atmosphère. Sur cet effet,  il  invite population à porter le combat de la restauration de l’atmosphère en réduisant toutes activités qui polluent la nature, notamment le fait de brûler les pneus durant les manifestations, de brûler les ordures à l’air libre, d’utiliser les sachets en plastiques pour faire le feue entre autres. « Chacun parmi nous doit contribuer positivement à la  lutte contre la pollution atmosphérique afin de pouvoir espérer un avenir meilleur et l’augmentation de notre espérance de vie » argue- Abdou Karim Sall. Toutefois, le ministre a tenu à démentir des rumeurs qui font de Dakar la ville la plus polluée. «Le Sénégal est doté depuis 2010 d’un centre de gestions de la  qualité de l’air et de six stations de mesures installés à travers la ville de Dakar, par conséquent nous avons les moyens de mesurer la qualité de l’air et de faire des alertes en cas de nécessité» explique-t-il.

Abenatv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils