add share buttons

COLLECTIF DES VICTIMES DE SALIOU SAMB, PRESIDENT DU STADE DE MBOUR «Nous lançons un dernier ultimatum à Saliou Samb pour rembourser ses victimes »

Le Collectif des victimes du Président du Stade de Mbour, Saliou Samb est convaincu que les autorités locales en charge de la justice sociale n’ont rien fait pour le bien-être des populations, le développement économique et social de Mbour. Ces derniers, ne défendent que leurs propres intérêts. Ce qui explique la liberté dont bénéficie, Saliou Samb malgré les nombreuses plaintes contre ses agissements.

Nous sommes au courant de tout ce qui se passe dans la ville de Mbour de 2000 à maintenant dans tous les secteurs. Mais, le cas de Saliou Samb est particulier dans un pays qui se veut émergent à l’horizon 2035. Tant que la lumière ne sera pas faites sur les affaires concernant les magouilles et les coups bas de Saliou Samb, le Collectif restera débout pour dénoncer cette injustice.

 La véritable identité de Saliou Samb ?

A travers ce communiqué, nous voulons attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur la véritable identité de Saliou Samb. En effet, il est arrivé à Mbour car étant à Joal. Son père est venu à Mbour dans les années 80 avant de commencer à travailler. A son arrivé, il a lié amitié avec un fonctionnaire de l’Etat avec qui, il faisait des affaires. A l’époque, il y avait les anciens comptoirs des occidentaux qui datent de la colonisation.

Quand il y a l’argent, il faut investir. C’est ainsi que l’ancien comptable du comptoir, Serigne Seck devait partir, l’espace qu’occupait le comptoir était à vendre. il a été proposé au père à Saliou Samb de l’acheter.

Le père à Saliou Samb a acheté cette maison à bon marché. A l’époque, la mère de Saliou Samb habitait Joal. Ainsi, c’est après que Saliou Samb est venue à Mbour. Son père a construit cette maison en 1986 et Saliou Samb, quittant Joal, est venu s’installer dans la ville. Il a intégré aussitôt le lycée Demba Diop.

Finissant son cursus scolaire, juste après le Bac, il est parti en France. Tout comme de nombreux jeunes de son âge. Il a quitté le Sénégal les 1990 et 1991 pour des études supérieures en France. Entre temps, Saliou Samb a perdu son père qui avait gardé un peu d’argent, estimé à un demi-milliard de FCfa. Malheureusement, les études de Saliou Samb n’ont pas entièrement, été bouclées. Sur ce, il a menti, en soutenant être Docteur en droit. Alors qu’il a seulement, obtenu un DEA en droit international.

Saliou Samb doit plusieurs milliards à ses victimes

De retour de la France, Saliou Samb a récupéré son héritage d’environ un demi-milliard de FCfa  pour s’installer aux Almadies à Dakar. Suite à cela, il a monté une entreprise de pêche. Aussitôt, il a commencé à s’éloigner complétement de Mbour.

Saliou Samb a intégré la génération du concret dans les années 2007 et 2008. Le régime est parti en 2012. Et, il s’est posé la question comment va-t-il faire pour exister à Mbour ? On lui a suggéré de venir à Mbour. Comme Saliou Samb, il y avait d’autres personnes qui dilapidaient les ressources du stade de Mbour.

Le stade de Mbour a enregistré beaucoup de perte à cause de la mauvaise gestion. La présidence était contestée. Par la suite, il y avait deux prétendants, dont Saliou Samb et Assoumane. Ils ont voulu donné l’équipe à Saliou Samb. On lui avait dit les « yeux dans les yeux », ne prends pas cette équipe comme une arme politique. Les mêmes mises en garde lui ont été dites lors de l’Assemblée générale, « Saliou Samb ne prends pas cette équipe pour en faire un instrument politique ».

Parce qu’il était à la génération du concret et n’avait plus rien à faire que de la politique. En 2014, il y avait la perspective des locales. Ainsi, il avait commencé à politiser l’équipe en promettant de faire monter le club en première division. Malheureusement, le doute a commencé à s’installer après les derniers matchs du club. Saliou Samb a décidé d’intégrer l’Apr.

Sous ce registre, Saliou Samb, sacrifiant l’équipe du stade de Mbour, a engagé une rentrée politique fulgurante. Et, avant qu’il n’arrive à Mbour, Saliou Samb avait contacté quelques jours avant sa venue un ami de Ferdinand Coly. Saliou Samb avait vendu à hauteur de 300 millions de FCfa sa maison des Almadies. Après la vente de sa maison, il a proposé à Mamadou Niang des affaires dans le poisson. Ce dernier, appréciant cette proposition l’avait donné 350 millions de FCfa. Et, il a proposé la même affaire à Ferdinand Coly qui a vendu à 150 millions de FCfa son immeuble en hypothèque.

Saliou Samb, maître dans cet art de dupe avait arnaqué à hauteur de 40 millions à FCfa Saer Seck. Idem, David Fichy, grugé à hauteur de 85 millions de francs Cfa fait partie de ses victimes. Tout comme le suédois, Yurgan qui a perdu avec Saliou Samb plusieurs millions de FCfa. Après, il a arnaqué le père adoptif de Ferdinand à hauteur de 20 millions de FCfa et, à Saliou Salim à hauteur de 85 millions de FCfa. Et, il a fait un protocole d’accord avec ce dernier. Maintenant, il se promène avec cette manne financière et aliène les jeunes, majoritairement chômeurs de Mbour.

Voyant que l’équipe, dont il avait promis de gagner le championnat était en chute libre. Il a décidé en 2014 de faire sa rentrée politique avec l’argent de l’arnaque en poche. Ainsi, il avait convaincu Pape Maël Seck, Oumar Youm et Abdoulaye Thimbo, mandataires de l’Apr pour faire son entrée politique fulgurante. Après, en intégrant l’Apr il a trouvé des gens plus méritants. En 2014, alors qu’un candidat du Parti était trouvé, Saliou Samb s’est imposé par la force.  

Il a convaincu tout le monde et Oumar Youm l’a proposé comme tête de liste de la Coalition Benno Bokk Yaakaar. Un des premiers responsables de l’APR à Mbour était allé voir Oumar Youm à son bureau en le signifiant qu’il avait senti que le parti voulait proposer Saliou Samb alors qu’il est le dernier à venir dans l’Apr. Ce responsable avait dit à Oumar Youm ceci : « vous le proposez comme tête de liste. Mais, je vais tout faire pour qu’il ne soit pas le maire de la ville. Je lui avais lancé un défi. Avec ma modeste personne, je me suis arrangé à faire en sorte qu’il ne soit pas maire. C’est pour leur montrer que je suis le maître de Mbour ».

Quand le parti a perdu la mairie, pour le récompenser Oumar Youm avait désigné Saliou Samb comme tête de liste départemental. C’est ainsi qu’il est devenu le Président du conseil départemental. « Ce Monsieur n’a aucun mérite. Il a financé la campagne de la coalition et en compensation, il a été propulsé comme tête de liste. Parce qu’il avait son argent. C’est cela la vérité. », confie le premier responsable du parti au Pouvoir.

 Saliou Samb, est venu à un moment pour dire qu’il a trouvé des partenaires Toubab qui veulent installer Auchan dans la ville. Il voulait mettre un responsable de l’Apr et du Stade de Mbour devant l’affaire. Parce qu’il savait qu’avec lui, rien ne passera.

De fil en aiguille, on le voit en train de monter son projet. Après maintenant, étant le sponsor du Stade de Mbour, Auchan fait des bénéfices. Il fait du délit d’initier. Il prend 1 hectare et le file à Auchan dans un contrat que personne ne peut dire qu’il l’a vu. Et, nous ne savons même pas qu’est-ce qui le lie à Auchan.

Il a décidé de donner une partie du stade de Mbour à Auchan. Matar qui nous rassure qu’aucun mètre carré ne sera pris sur le terrain. Je dois recevoir Saliou Samb, il revient demain. Matar Ba est parti à 2stv pour réaffirmer ses propos. Après, il reçoit Saliou Samb et les autres. Quand ils ont commencé, nous nous sommes opposés. Le préfet avait refusé. Malheureusement, ils ont eu à manipuler tout le monde et Auchan a commencé. Il avait dit qu’il a acheté un bus pour le stade de Mbour à hauteur de 84 millions de FCfa.

. De fil en aiguille, il a dit que c’est Auchan qui avait acheté le bus. Enfin, ils disent que l’installation d’Auchan à Mbour va nous permettre de construire la salle de spectacle avec un entrepreneur. Avec la construction, ils ont dit qu’Auchan leur a filé 200 million de FCfa. Il y a une nébuleuse. Auchan a donné 100 millions de FCfa et, on a filé les 200 millions de FCfa à Saliou Samb. C’est ainsi que ce chantier n’a jamais eu lieu. Il y a toute une nébuleuse qui tourne autour de cette affaire. Il a pris un joueur de Stade de Mbour pour le léguer à Mamadou Niang pour éponger ses dettes de 325 millions de francs. Ce dernier est dans un club de deuxième division à Marseille.

Saliou Samb mobilise le club dans ses activités politiques de la ville

Saliou Samb avait organisé des élections et, a loué une bâche avec un bilan de 2 millions 800 mille francs. C’est un fléau ce garçon, un vrai cas et tout le monde le laisse faire. Il bouffe l’argent de Ferdinand Coly qui vend son immeuble parce que la Banque devrait lui prendre 500 millions et quelques millions de FCfa. Il ne trouve rien à faire qu’à vendre son immeuble pour restituer une dette contractée par Saliou Samb et qu’il avait garantie. Ainsi, l’immeuble qu’il avait construit presque à 1 milliard, s’est retrouvé avec 40 millions de FCfa dans cette opération. Et, Saliou Samb qui dit que le « poisson a pourri, je ne lui dois rien du tout ». Le Sénégal n’a jamais connu un type aussi, truand. Nous interpellons le Président de la République, Macky Sall, le Ministre de la justice pour que les victimes de Saliou Samb rentrent dans leurs fonds escroqués.

Dans les jours à venir, nous allons tenir une conférence de presse, pour révéler d’autres délits commis par Saliou Samb. Par ailleurs, nous invitons la justice à dépoussiérer les dossiers concernant Saliou Samb pour rendre justice.

Abenatv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils