COMMUNIQUÉ DU PORTE PAROLE DU GOUVERNEMENT SUR PROPOS DE MAÎTRE ABDOULAYE WADE : «le Sénégal, Etat de droit, n’acceptera pas que ses lois et règlements soient bafoués ».

Faisant suite aux propos irresponsables et subversifs maintes fois réitérés par Monsieur Abdoulaye Wade, y compris ce mercredi 13 février 2019 lors d’un point de presse, le Gouvernement rappelle solennellement que le Sénégal, Etat de droit, n’acceptera pas que ses lois et règlements soient bafoués. Aussi, le Gouvernement condamne- t-il fermement cette attitude permanente de subversion, d’appel à la violence et à l’insurrection, de provocation et de défiance à l’encontre de la loi et des Institutions de la République, entretenue par Monsieur Abdoulaye WADE. Le Gouvernement y fera face sans…

Read More

COMMUNIQUE:APPEL condamne l’agression des journalistes à Tamba et demande des actions urgentes et fermes de toutes les organisations de médias

L’Association des Editeurs et Professionnels de la Presse (APPEL) a appris avec consternation le tabassage en règle des journalistes embarqués dans la caravane de campagne électorale du candidat El Hadji Sall à Tambacounda. Selon les témoignages des confrères recueillis, il y aurait huit (8) journalistes blessés dont trois dans un état grave. Ils ont du leur salut à une intervention rapide et professionnelle de la gendarmerie. Le pire c’est qu’ils ont été trouvés dans leur lieu de refuge, dans un centre de santé situé à plus de 10km à la…

Read More

CONTRIBUTION : Wade s’est trompé d’adresse

Depuis quelque temps nous étions dans l’attente du retour du Président Wade dans le pays, un come-back plusieurs fois avorté. Nous y sommes enfin arrivés ce Jeudi à 16 heures. Ce retour tant attendu par ses partisans dans le désarroi depuis qu’ils ont réalisé que rien ne pouvait plus désormais empêcher la tenue des élections à bonne date, est malheureusement rendu infâme par un message précurseur de leur leader. Wade ne se serait-il lui-même pris dans son propre jeu consistant en une obsessionnelle posture à l’effet d’imposer la candidature utopiste…

Read More

Le prix de la paix

Yaay Dina Baax a commencé très tôt sa journée. D’abord arrosé généreusement le seuil de la porte d’entrée de la maison d’eau fraiche. Ensuite, guetter le passage de la première mendiante qui ne soit ni aveugle ni paraplégique pour lui remettre les deux noix de cola, une rouge et une blanche, qui ont séjourné toute la nuit, la nuit du jeudi au vendredi, sous son oreiller. Enfin, après la prière de jumaa faire l’aumône de trois fois sept de galettes de pate de riz sucré aux enfants. Le marabout avait…

Read More